Le Monde a travers les timbres

Un voyage dans une collection de timbres

Nationalisation du Canal de Suez : 1956

En 1956, la poste égyptienne a émis un timbre pour commémorer la nationalisation du canal de Suez. L’Egypte a annoncé la décision de nationaliser le canal de Suez le 26 juillet 1956, après 87 ans de creusement et d’exploitation du canal d’importance stratégique mondiale.

Canal de Suez

Le canal de Suez est une voie navigable artificielle qui a été creusée en territoire égyptien, reliant la mer Méditerranée à la mer Rouge. La longueur du canal est de 193 km, partant de Port-Saïd au nord et se terminant à Port Tawfiq au sud. Le canal est considéré comme le passage maritime le plus rapide entre l’Asie et l’Europe, économisant en moyenne environ 15 jours de temps de trajet par rapport à la route du Cap de Bonne-Espérance.

creuser le canal de Suez

Après plusieurs tentatives, l’homme politique français Ferdinand de Lesseps parvient en 1854 à convaincre le gouverneur ottoman, Muhammad Saïd Pacha, de lui accorder une concession pour creuser le canal et l’exploiter pendant 99 ans. Le gouvernement égyptien s’est engagé à fournir 80 % des ouvriers nécessaires au creusement du canal et à céder tous les terrains nécessaires à cet effet à l’entreprise française qui a obtenu la concession. Le creusement du canal a duré dix ans, de 1859 à 1869. Près d’un million d’ouvriers égyptiens y ont participé, dont plus de 120 000 sont morts pendant le creusement des suites de la faim, de la soif, des épidémies et des mauvais traitements.

Nationalization of the Suez CanalNationalisation du Canal de Suez – Egypte 1956

Nationalisation du canal de Suez

Après le succès de la révolution des officiers libres en Égypte en juillet 1952, l’Égypte a adopté des plans de développement ambitieux. Le projet le plus important était la construction du Haut Barrage pour répondre aux besoins en électricité du pays. Mais l’Égypte a été confrontée au refus de la Banque mondiale, de la Grande-Bretagne et des États-Unis d’Amérique, de contribuer au financement de la construction.

En raison de ce rejet international, le président égyptien Gamal Abdel Nasser a pris la décision de nationaliser le canal de Suez. L’objectif était d’utiliser les revenus du canal pour financer la construction du barrage. Le 26 juillet 1956, il prononça sa célèbre phrase de la ville d’Alexandrie : « La Société internationale du canal de Suez est nationalisée en tant que société égyptienne à actionnariat ».

Triple agression ou guerre de Suez

Après la nationalisation du canal, la Grande-Bretagne, la France et Israël ont comploté pour réoccuper le canal de Suez. Le complot était qu’Israël attaquerait l’Égypte, puis la Grande-Bretagne et la France interviendraient pour occuper le canal sous prétexte de protéger la navigation internationale.

L’agression tripartite contre l’Égypte a commencé par une attaque israélienne sur la bande de Gaza et le Sinaï le 29 octobre 1956, suivie du débarquement des forces françaises et britanniques pour occuper la ville de Port-Saïd, mais la vaillante résistance populaire et la pression internationale ont conduit à la cessation de l’agression et retrait des forces d’agression du territoire égyptien.

Le timbre de la nationalisation du canal :

En 1956, l’Égypte a émis un timbre-poste d’une valeur faciale de 10 millimes pour commémorer la nationalisation du canal. Le timbre représente la carte du Canal de Suez et porte la date de la nationalisation et la mention « Nationalisation de la Compagnie du Canal de Suez – garantissant la liberté de navigation ».

 

Référence catalogue : Yvert & Tellier n° 384. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.