Le Monde a travers les timbres

Un voyage dans une collection de timbres

l’UNESCO sauve les temples pharaoniques en Nubie : Koweït 1964

En 1964, le Koweït a participé à la campagne de l’UNESCO pour la sauvegarde des temples pharaoniques en Nubie. Elle a émis une série de trois timbres-poste au profit du Fonds de campagne.

Philae Temple in its new location
Le Temple d’Isis de Philae à son nouvel emplacement. Auteur Ivan Marcialis de Quartucciu, Italie, partagée sous Creative Commons.

Après la révolution de 1952, menée par le président Gamal Abdelnasser (dit Nasser), l’Égypte a établi des plans de développement ambitieux. Pour fournir l’électricité nécessaire, l’Egypte a décidé de construire le haut barrage sur le Nil près de la ville d’Assouan dans le sud du pays. Mais le lac du barrage, allait s’étendre sur des centaines de kilomètres en Nubie égyptienne et en Nubie soudanaise.

Kuwait Stamp: Saving Nubia Monument YT-232
Timbre du Koweït 1: 8 fils – YT-232

Le lac du barrage menaçait d’engloutir un grand nombre de monuments pharaoniques, dont 17 temples. Le plus célèbre de ces monuments était le temple de Ramsès II à Abou Simbel et le temple d’Isis à Philae.

Sauvegarder les temples pharaoniques de Nubie

Timbre du Koweït 2: 20 fils – YT-233

Pour sauver les monuments, l’Égypte a demandé une aide internationale. L’UNESCO a lancé le projet de les démanteler pierre par pierre et de les reconstruire à d’autres endroits, loin des eaux du barrage.

Timbre du Koweït 3: 30 fils – YT-234

En 1960, l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, a lancé une campagne internationale pour la sauvegarde des monuments de Nubie, dans laquelle trente pays s’impliquent en fournissant une expertise scientifique et des ressources matérielles pour ce projet géant.

Pour fournir les moyens financiers nécessaires à ce projet, trente pays ont émis des timbres-poste commémoratifs avec la mention « sauvez les monuments de Nubie ». Leurs revenus ont servi à financer le projet. Le Koweït était l’un des pays participants.

Temples déplacés hors d’Égypte

The statue of Ramses the Great at the Great Temple of Abu Simbel is reassembled after having been moved in 1967
La statue de Ramsès le Grand au Grand Temple d’Abou Simbel est remontée après avoir été déplacée en 1967. « Per-Olow » – Per-Olow Anderson (1921-1989), Public domain, via Wikimedia Commons

La plupart des monuments ont été reconstruits dans des endroits adjacents au lieu d’origine. Mais quatre temples ont été offerts à d’autres pays en reconnaissance de leurs efforts pour préserver les monuments égyptiens.

Temple de Taffeh offert aux Pays-Bas

Le temple de Taffeh a été construit en grès entre 25 avant notre ère et 14 après JC sous le règne de l’empereur romain Auguste. Il faisait partie de la forteresse romaine connue sous le nom de Taphis et mesure 6,5 sur 8 mètres. Il a été offert aux Pays-Bas. Il a été reconstitué dans une nouvelle stalle du Musée national des antiquités de Leiden, aux Pays-Bas en 1971.

Temple de Ellesyia offert à l’Italie

Le temple d’Ellesyia est un ancien temple rocheux égyptien construit au cours de la 18e dynastie par le pharaon Tuhutmus III. Il était dédié aux divinités Amon, Horus et Satis. Après la campagne de sauvetage, le temple a été offert en cadeau à l’Italie et transféré au Museo Gizio (Musée égyptien)  à Turin – Italie.

Temple de Debod offert à l’Espagne

Le temple de Debod est un petit temple égyptien, de 12 mètres sur 15, datant du IIe siècle av. Il a d’abord été construit comme une petite chapelle à une seule pièce dédiée au dieu Amon. Plus tard, il a été agrandi pour atteindre sa taille actuelle et a été dédié à Isis de Philae.
Temple of Debod in it nes location in Madrid
Temple de Debod à Madrid.  Auteur: Diego Delso, delso.photo, License CC-BY-SA
Le temple a été donné à l’Espagne et transporté pierre par pierre. Il a été reconstruit dans le parc Cuartel de la Montaña de Madrid, en préservant son orientation d’origine d’est en ouest. Il a été ouvert au public en 1972.

Temple de Denur offert aux Etats Unis d’Amérique

Le temple de Dendour est un ancien temple égyptien construit par le gouverneur romain d’Égypte, Pétrone, vers 15 avant J.-C., comme l’un des nombreux temples égyptiens commandés par l’empereur Auguste. Le temple est dédié à Isis et Osiris.
Le temple a été déplacé à New York, aux États-Unis, et reconstruit dans une nouvelle aile du Metropolitan Museum of Art.
 
 Référence catalogue : Yvert & Tellier #232 à #234

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.