Le Monde a travers les timbres

Un voyage dans une collection de timbres

Charte de Casablanca 1961: Noyau de la coopération africaine

Mohammed V and Map of Africa 1
Timbre commemorant la charte de Casablanca (YT – 427)

Du 4 au 7 janvier 1961, à l’invitation du roi Mohammed V du Maroc, une réunion s’est tenue à Casablanca, qui comprenait des représentants de plusieurs pays africains, pour discuter des conditions politiques, économiques et sociales de l’Afrique qui commençaient à émerger. du colonialisme. Ce rassemblement s’appelait la « Conférence des Poles Africains ». La conférence a adopté la «Charte de Casablanca» qui constituera le premier noyau de la coopération africaine.

La réunion a rassemlé les dirigeants et les représentants de sept pays africains: le président égyptien Gamal Abdel Nasser, le président de la République arabe unie, le chef révolutionnaire et le président ghanéen Kwame Nkrumah, le président malien Modibo Keita, le président de la Guinée Conakry Ahmed Sekou Touré et Farhat Abbas. Représentant le gouvernement intérimaire du Front de libération nationale algérien, et Abdelkader Allam, représentant le roi de Libye, Idris Ier.

Mohammed V and Map of Africa 2
Timbre commemorant la charte de Casablanca (YT – 428)

Cette réunion a abouti à l’adoption de la Charte de Casablanca comme cadre d’action commune pour atteindre les objectifs africains de construction de régimes nationaux libres de la domination coloniale et capables de lutter contre l’analphabétisme et la pauvreté et de réaliser un développement économique au profit des peuples africains. Le document appelait également à l’adoption d’une politique de non-alignement.

الرئيس موديبو كيتا - رئيس جمهورية مالي 1961
le président malien Modibo Keita – 1961

La Charte de Casablanca a été considérée comme l’un des premiers signes d’une action africaine commune avant la création de l’Organisation de l’unité africaine en 1963.

Le roi Mohammed V est décédé le 26 février 1961, moins de deux mois après la conférence.

La Poste marocaine a émis deux timbres en 1962 pour commemorer cette conférence et la charte qui en a resulté. Les deux timbres portaient une photo du roi Mohammed V et une carte de l’Afrique montrant les capitales des pays qui ont signataires de la charte.

Catalogue Yvert & Tellier, numéros : 427 & 428

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.