Le Monde a travers les timbres

Un voyage dans une collection de timbres

Timbres indiens au Koweït – 1923

Les premiers services postaux modernes connus ont commencé au Koweït après l’accord de protectorat entre le cheikh Mubarak Al-Sabah (1837-1915) et la Grande-Bretagne. Ces services ont commencé avec l’utilisation des Timbres indiens au Koweït.

Indian stamps in Koweit 1923
Timbre idiend avec la surcharge  « KUWAIT » – 1923 – YT-16

Le premier bureau de poste officiel a été ouvert à Kowait en 1915. Il dépendait de l’administration postale de l’inde britannique. Il a utilisé des timbres-poste indiens de 1902 à 1909 avec l’image du roi Édouard VII, sans aucune surcharge particulière.

Les premiers timbres koweïtiens spécifiques ont été émis en 1923. Ils se composaient d’une série de timbres-poste indiens émis en 1911, portant l’image du roi George V. Ces timbres ont été émis avec la surcharge « KOWEIT ». Il apparait que ces timbres sont aujourd’hui  très rares, car seulement 24 séries ont reçu cette surcharge. La même année, les mêmes timbres a l’effigie du roi George V ont été surchargés « KUWAIT ».

L’administration postale des indes britanniques a émis 5 séries de timbres avec la surcharge « KUWAIT ». Les trois premieres, émises en 1923, 1929 et 1933 avec le portrait du roi George V. Les deux dernieres émises en 1939 et 1945 portaient le portrait du roi Goerge VI, père de la reine Elisabeth II.

First Kuwaiti stamp 1958
Premier timbre koweïtien – Sheikh Abdullah Al-Salim Al-Sabah -1958 – YT-128

A partir de 1948 et jusqu’à la nationalisation de l’administration des postes en 1958, le Koweït utilisa des timbres britanniques surimprimés « KUWAIT ». Ces timbres portaient les photos du roi George VI jusqu’en 1951, puis des photos de la reine Elisabeth.

En 1958, le gouvernement du Koweït a émis les premiers timbres avec un dessin national spécifique. Ces timbres portaient le portrait de Shaikh et futur prince Abdullah Al-Salim Al-Sabah. Ces timbres y avaient valeur en monnaie indienne « Naye Paise ».

[pvcp_1]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *